Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
bricolages
 
Sondeur side imaging sur pro-angler 12
 
   
Parmi les nombreuses améliorations que possède le pro-angler 12, l'intégration d'un logement prévu pour l'installation d'une sonde, ainsi que les passages de cables, est très intéressante. Cependant l'emplacement est prévu pour une sonde classique, et non pour une sonde side imaging, qui est beaucoup plus grosse. J'avais déjà testé le side imaging, en collant la sonde très à l'avant du kayak. Mais le résultat n'étant pas parfait surtout par eau agitée, il fallait que je trouve une solution pour mettre ma sonde sous le kayak. Le trou prévu pour faire passer le cable de la sonde a un diamètre de 40mm. J'utilise donc un tuyau PVC de 40mm.
20130812_191107.jpg
       
Pour mettre en place la sonde sur le tuyau, je vais d'abord chauffer le PVC à l'aide d'un décapeur thermique. Il permet de mettre en forme le tuyau. Je fixe la sonde, avec la visserie d'origine, et je rechauffe un peu pour remettre dans l'axe le tuyau. Une petite découpe s'impose pour que le cable passe correctement.
20130813_110959.jpg 
La bonne longueur pour le tube est d'environ 25 cm. Je positionne le tube à travers le kayak, et pour le maintenir en place, et positionner la sonde en position basse à la bonne hauteur, je viens coller 2 demis colliers, environ 2 cm en dessous. Ils font ainsi blocage à la descente de la sonde.20130813_120456.jpg
Reste un problème important à résoudre, il s'agit de la rotation du tube. Il est complètement libre et du coup la sonde peut se retrouver dans n'importe qu'elle position. L'autre soucis, vient de la position basse du siège, car celle-ci se positionne juste au dessus du trou, et donc sur le tube. Pour ça, rien de compliqué. Je taille le tube PVC, de manière a puvoir mettre le siège dans son logement. Du coup dans cette position, il résoud également le problème de rotation. Mais comme il est souvent plus confortable de pêcher le siège en position haute, il faut que je trouve une solution pour empêcher la rotation. Je décide d'employer de l'élastique, avec des petits crochets. En tendant un élastique de chaque coté, je vient maintenir le tube dans l'axe. J'en profite aussi pour faire un système de relavage de l'ensemble. Il me permet de remonter l'ensemble sonde tuyau au plus proche de la coque. Important pour la mise à l'eau, le retour de pêche, et la mise du kayak sur la remorque.
   
20130815_112156.jpg  20130815_112214.jpg
Sonde position haute         Sonde position basse
   
20130815_112354.jpg Avec le siège en position basse.
 
   
Le montage de la sonde est terminé. Pour le sondeur j'utilse un receveur Railbalza, avec une plateforme rotative. Sur cette plateforme, je viens fixer l'étrier du sondeur, mais aussi une cornière en T qui va recevoir l'antenne satelitte. Je fixe le cablage de l'antenne dessous, et je viens faire passer le cable de la sonde, ainsi que le cable de l'alimentation, par la passe cable déjà prévu par Hobie. C'est vraiment le top !!
   
20130813_152138.jpg
   
Voilà ce que ça donne, une fois l'installation terminée.
20130813_152126.jpg  
L'ensemble est positionné à l'arrière, sur mon coté droit. J'ai voulu testé cette position, mais je ne suis pas certain d'y laisser. Je pense le repositionner plus devant sur le plat bord droit. A voir, en fonction de l'utilisation.
 20130813_152308.jpg
 
Le plus important, c'est que ça fonctionne !!!
   
20130813_210104.jpg 
 
 
PORTE CANNE EN PVC

Je me suis confectionné un porte canne, en suivant les conseils de mon ami Cédric, qui est à l'origine de ce bricolage.
J'y ai apporté quelques modifications, afin qu'il soit à mon goût !!
Celui d'origine est conçu pour la pêche en eau douce, et plus particulièrement en rivière. La position basse des cannes, parallèllement à l'eau, permettant de passer sous les obstacles bordant la rivière.
   

IMG 3961

Voulant également utiliser ce porte canne lors de mes sorties en mer, j'ai donc fais un système avec 2 positions.
Sans coller le rack central supportant les cannes, et avec des axes amovibles, cela me permet d'avoir une deuxieme position, cannes hautes.


IMG 3962
IMG 3963

On peut voir sur la photo suivante, les axes amovibles.
J'en ai également profité pour mettre en place à chaque extrémité un axe filleté, sur lequel je peux mettre mon appareil photo.

 
IMG 3965
 
J'espère pouvoir faire des photos et des vidéos sympathiques !!
Le rendu à l'air plutôt bien !! A voir....
 
IMGP0533
 
Pour retrouver le bricolage d'origine de l'ami Cédric, c'est en dessous.
 
 
 
 
 
INSTALLATION DU KIT ANCRE A POULIES

J'ai décidé de monter sur mon kayak le systeme à poulies Hobie pour positionner une ancre.
Le montage en lui même ne comporte pas de difficultés, la notice est assez claire, sauf qu'elle est en anglais !!!

Voici la composition du kit

IMGP0445
Les 2 poulies avec les vis et écrous associés
Le crochet pour positionner l'ancre
A droite de ce crochet un plot de blocage et sa vis
3 guides pour la corde avec les vis et les chevilles spéciales en cahoutchouc
Au dessus, 2 plots qui peuvent remplacer ceux en place sur le kayak servant à mettre en place la pagaie
A droite la corde pour faire le montage
En bas un morceau d'élastique qui va permettre d'armortir les mouvements du kayak.

On commence par positionner les deux poulies, à chaque bout du kayak, au dessus de la ligne de flottaison.

IMGP0457   IMGP0460

Mise en place des guides pour le cordage.
pour ma part, j'ai décidé d'en mettre uniquement deux.
J'ai ajouté sur chaque trou fait dans le kayak un peu de SICAFLEX, histoire d'assurer un peu d'étanchéité.

IMGP0462
Il ne reste plus qu'a passer la corde dans les poulies et les guides, de la relier des deux cotés au morceau d'élastique, et de tendre l'ensemble de façon correct. Ne pas oublier que le poids de l'ancre va tirer sur le montage.
J'ai choisis de ne pas monter le plot de blocage fournit avec le kit, mais d'utiliser celui déja en place, servant à maintenir la pagaie.

IMGP0463
Voila, on peut jeter l'ancre maintenant !!!!


FABRICATION DE LEURRES POUR LA TRAINE

Grâce à des moules en 2 parties, je fabrique des têtes de leurre, que j'équipe ensuite avec des "octopus skirts".
Des jupes quoi !!

Donc pour faire ça, il nous faut : les moules bien entendu, une plaque de carton-mousse, du tube en plastique ou en aluminium pour faire le passage du fil, des feuilles autocollantes holographiques, des yeux mobiles, de la résine à inclusion (transparente), de la cyanolite, et les fameuse jupes !!

IMGP0432
On commence par découper dans le carton-mousse la forme de la tête, que l'on ponce, afin quelle rentre bien dans le moule.
On la transperce de part en part avec un morceau de tube en plastique de la longueur du moule.
On y colle le papier holographique de la couleur souhaitée, ainsi que les yeux.
On positionne l'ensemble dans le moule.

IMGP0433   IMGP0435

IMGP0436
On referme les moules, que l'on maintient en contact à l'aide d'élastiques.
Une fois les deux composants de la résine mélangés, on peut couler.
Le temps de séchage varie en fonction du pourcentage du durcisseur ajouté. Rien ne sert d'être pressé !! Pour une finition presque parfaite, il faut attendre.

IMGP0437
Une fois le démoulage effectué, il faut faire la finition, car la résine laisse quelques traces. Un petit coup de papier de verre très fin à l'eau, suivi d'un coup de polish passé avec du coton, rendront le brillant à la résine.

IMGP0438
Maintenant on va pouvoir mettre en place les jupes.
Pour la petite tête qui ne possède qu'une seule collerette :
la jupe du dessus est coupée, puis retournée. En passant un peu de produit vaisselle sur l'encolure, on va pouvoir la faire glisser sur la tête jusqu'à dépasser la collerette.
On vient positionner la jupe de dessous sur la collerrette, que l'on fixe à l'aide de cyanolite.
Ensuite on ramène la première jupe par dessus, et à l'aide de ficelle on la maintient également en place.
Il ne reste plus qu'à retourner la jupe supérieure, et le tour est joué !!

IMGP0441  IMGP0442

Pour les têtes avec 2 collerettes, la mise en place est plus facile.
La jupe supérieure est positionnée sur la première collerette, retournée et maintenue
 en place à l'aide d'un élastique. Ainsi positionnée, on va pouvoir fixer à l'aide de cyanolite la jupe inférieure sur sa collerette.
L'élastique est enlevé, la jupe retournée et maintenue avec de la cyanolite.

IMGP0443
Les leurres sont prêts, il ne reste plus qu'à mettre en place les hameçons et le bas de ligne.
Pour l'instant je n'ai pas encore reçu les hameçons en 12/0, on verra ça dans un autre bricolage !!

IMGP0444

MONTAGE POUR LEURRES DE TRAINE


Maintenant que j'ai les hameçons qui vont bien, c'est à dire des 8/0 pour les leurres les plus petits, on va pouvoir faire le montage.

Le matériel :
2 hameçons simple 8/0 (pour les leurres plus gros, j'utilise du 10/0, voir du 12/0)
du cable d'acier et des sleeves
bas de ligne de 200 à 500 lbs en fonction de la taille du leure, ici du 220 lbs
des sleeves adaptés au bas de ligne
de la gaine thermorétractable
de la gaine en spirale pour proteger le bas de ligne au niveau des hameçons


IMGP0447
Le but du montage est de dissimuler les 2 hameçons dans la jupe, en les mettant à l'opposé, c'est à dire à  180 degrès ou éventuellement à 90 degrès.

IMGP0449
On va commencer par équiper l'hameçon inférieur avec un morceau d'acier, à l'aide des sleeves. La longueur de ce morceau d'acier doit arriver au niveau de l'oeillet de l'hameçon supérieur.
Attention , ne pas oublier de prendre en compte, la présence du sleeve et de la boucle du bas de ligne, pour déterminer la bonne longeur du bout d'acier (voir photo finale)

IMGP0451
Ensuite on passe un morceau de gaine thermorétractable, afin de maintenir les  hameçons ensemble.

IMGP0452
Il ne reste plus qu'a mettre en place le bas de ligne nylon, d'une longueur minimum de 4 metres, 5 metres me paraissant idéal. On forme une boucle de chaque coté à l'aide des sleeves. Un morceau de gaine spirale passée dans les hameçons permet de protéger le nylon.
Le montage est prêt, il ne reste plus qu'à le mettre à l'eau !!

IMGP0455



FABRICATION D'UN MOULE POUR LEURRES SOUPLES

Dans cet article, je vous propose de vous expliquer comment je procède pour fabriquer un moule.
Ce sera un moule d'une seule pièce, pour des leurres ayant le dessus plat, ou presque....
Les ingrédients : du RTV (silicone spécialement dédier à la fabrication de moule), de la vaseline, un récipient en plastique jetable, de la colle cyanolite et bien sûr les leurres que l'on veut reproduire ! Ici que des shads de jolie taille ! Forcément c'est pour utiliser à la Réunion !

IMGP0420
On commence par mettre en place les leurres dans le récipient, que l'on va coller généreusement à l'aide de la cyanolite.
Ensuite on les tartine de vaseline pour faciliter le démoulage.

IMGP0421                        IMGP0422

IMGP0425

On prépare le RTV, en mélangeant bien. Le catalyseur étant vert, il est aisé de savoir quand on a assez mélangé.
Délicatement, on le fait couler dans le récipient, afin qu'il recouvre  la totalité des leurres. Bien racler le fond du pot afin de récupérer le maximum de produit !


IMGP0429 IMGP0430  

Petite astuce, taper assez fortement le moule contre la table afin de faire remonter d'éventuelles bulles d'air emprisonnées !
Après un certain temps, une nuit étant idéale pour être tranquille, on peut procéder au démoulage.
On retire les leurres, et avec une paire de ciseaux, on élargit les trous afin de faciliter les moulages à venir ! 


IMGP0439 IMGP0440

Voila c'est prêt !! on peut maintenant passer à l'étape suivante.
Juste en dessous !!



FABRICATION DE LEURRES SOUPLES

Dimanche 7 fevrier, après midi moulage de leurres souples.
On va d'abord commencer par les ingrédients et ustensiles.

IMGP0362.JPG

Au premier plan on a des morceaux de vieux leurres souples, des récipients en pyrex avec bec verseur pour chauffer au micro-ondes, ou sinon une casserole pour chauffer au gaz.
Au second plan des moules de différents types de leurres.
Au dernier plan, l'équipe de "mouleurs".....

Différents colorants, différentes couleurs de paillettes, les moules de plus près.

IMGP0376IMGP0364












Maintenant on passe à la préparation !
On a commencé avec les récipients en pyrex, mais suite à un petit problème technique...

IMGP0368.JPG
 

On a repris le réchaud et la casserole...
Donc on verse la matière première, à laquelle on ajoute le colorant de son choix, des paillettes, des arômes.
On mélange le tout, et une fois que c'est à bonne température, c'est à dire bien liquide, on peut verser la préparation dans le moule

IMGP0369.JPGIMGP0373.JPG


Pour éviter l'inhalation des vapeurs, je vous conseille de porter un masque de protection. Les odeurs dégagées par le produit qui chauffe, sont particulièrement désagréables.

IMGP0372.JPG
Une fois le produit refroidi, on peut passer au démoulage.
Soyez patient, il vaut mieux attendre un peu plus longtemps, que la température du leurre moulé soit bien redescendue, pour éviter de le déformer en l'extrayant du moule.

IMGP0371.JPG
Les leurres moulés sont mis dans de l'eau afin de les refroidir.
Une fois sortis, on obtient ça.....
IMGP0375

IMGP0367.JPG




















Il ne reste plus qu'à couper les petites bavures, installer une jolie tête plombée ou un hameçon Texan, et c'est parti !!!

Bonne pêche à tous !!

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : La pêche en kayak Hobie
  • La pêche en kayak Hobie
  • : Ma passion la pêche, et plus particulièrement la pêche en kayak. l'objectif est d'arriver à attrapper tous les poissons en kayak !!
  • Contact

Dernière vidéo

                                                                   

Recherche