Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

SORTIE DU 4 DECEMBRE

 

Sortie ce matin depuis le port de la Possession, au levé du jour comme d'habitude pour chercher les vifs. Fred arrive alors que je suis déjà prêt. Par contre Bertrand n'est toujours pas là ? Alors que je suis en train de faire les vifs, il arrive enfin...Panne de réveil ! Le banc de pechecavale est toujours dans la baie, mais pour les faire mordre, pas facile !! Je fais 3 bancloches et quelques barracudas. Il est 6h30, je retourne au port car Raynaud et Juanito viennent d'arriver. Je leur explique les bases du kayak, et nous voilà parti !

 

 IMGP1153 IMGP1155.JPG

 IMGP1152.JPG

On se met en traîne et on prend la direction du port. Je met en place un vif, et c'est parti. J'arrive sur un plateau au large du port et je fais un essai au leurre souple en verticale. Mauvaise idée car je me suis emmélé avec ma ligne à vif. Du coup mon bancloche est mort, et je le change. Je repars vers le spot à jig. Je retrouve Bertrand qui jig déjà, et qui vient d'avoir un départ au vif. Mais il retrouve son bas de ligne nettoyé !! Même l'hameçon...Un banane est passé par là !! Je retrouve les jeunes, mais ce n'est pas le top, Juanito n'est pas bien et les premières rafales de vent commencent à arriver. Je leur conseil de prendre le chemin du retour. Pour ma part, je sors ma canne à jig, je m'équipe, et je fais ma première descente de la matinée. Le jig arrive en bas, je commence mon animation, 2 coups et c'est la touche ?? Quelques coups de têtes, et plus rien, c'est surement un mérou. Un joli rouge d'environ 1.5 kilo.

rouge-1.5kg-04_12.JPG

Je conserve le poisson qui n'a pas bien supporté la décompression. Je refais quelques dérives mais le vent est vraiment trop fort..Je laisse tomber et prends le chemin du retour. Je vérifie mon vif, il ne reste que la tête ?? Je met en place le dernier et me voilà parti. Sur le chemin j'ai un joli départ, mais le poisson lache rapidement le vif qui revient bien amoché... Je le laisse en place jusqu'au port, mais rien de plus. Je retrouve tout le monde qui vu les conditions sont également rentrés. Ce sera pour la prochaine fois quand la météo sera plus calme.

 

 

SORTIE DU 2 DECEMBRE

 

Il est 4h30 et je viens d'arriver au port de la Possession. Emile et Jean-Marie sont déjà là et fin prêt ! Alain et Stéphane arrivent juste un peu plus tard, et du coup on se retrouve à 5 kayaks sur l'eau. 5H on prend la direction du spot à vif. Tant bien que mal, jean-marie et moi arrivons à faire 5 bancloches, et je fais une jolie petite bonite que je met rapidement en catlina. Malheureusement, elle ne tient pas le choc.

 

IMGP1138.JPG IMGP1139.JPG

IMGP1140.JPG IMGP1141.JPG

 

On met en place les vifs, et rapidement jean-marie a un joli départ. Malheureusement, il donne du mou dans la canne et le poisson se décroche...On prends la direction du port, mais c'est plutôt calme. On arrive sur la zone qui va bien, et Jean-Marie a un deuxième départ...Ce coup-ci le poisson est bien pris. C'est un joli thon entre 8 et 10 kilos, qui va poser beaucoup de problèmes à Jean-Marie...et finira par casser. Le manque d'habitude sur le kayak.

On repart en direction du spot à jig. Une fois surplace, après quelques descentes, j'ai ma première touche, masi ce n'est pas gros. C'est une petite carangue noire, ma première ici.

 

carangue-noire.JPG

 On enchaine les dérives, mais pas facile de bien se positionner. Finallement la dérive est bonne, et j'ai la touche. Alors que je commence juste mon combat, j'ai la canne à vif qui demarre !! Et ça déroule fort !! Je ressére tant bien que mal le frein, tout en remontant le poisson au jig..Je demande de l'aide car je ne vais pas m'en sortir...Mais la canne à vif vient de lacher, cassé au niveau du bas de ligne ? Il a du toucher le fond..Je finis le combat, et c'est une seriole d'environ 3 kilos, avec des grosses blessures sur la tête ?? photo et remise à l'eau.

IMGP1142.JPG

 je remonte un hameçon pour mettre mon dernier bancloche. Une fois à l'eau, il tire déjà bien fort...Après quelques descentes au jig, je contrôle la ligne, et ce que je craignais, est arrivé, je me suis fais couper...Rrrrrr. Du coup je laisse couler ma bonite de ce matin, et je continue au jig. Jolie tirée sur la canne avec la bonite, mais plus rien ? Je remonte, la bonite est coupée en deux..  Sont joueurs ces poissons ! On tente qulques dérivent plus près du bord, mais rien. On décide de rentrer. Je met un flashminow en traîne pour le retour, on ne sait jamais..Bonne idée !! Joli départ, beau combat, et c'est un thon jaune de 9 kilos qui vient cloturer cette matinée de pêche !

IMGP1146.JPG

 Spécial dédicace à mon ami Vincent, car je l'ai pris avec son moulinet Tica !

Une bonne matinée de pêche, avec beaucoup d'émotions !!!

 

 

SORTIE DU 25 NOVEMBRE

 

 

Arrivée au port vers 9 heures, le temps de déposer les enfants, préparer les affaires et patienter dans les bouchons... Jean-Marc et Emile sont déjà là. Il y a la voiture d'Alain sur le port, mais je ne le vois pas sur l'eau. On prépare les kayaks, et nous voilà parti. La mer n'est pas super calme, mais cela reste correct pour le moment. Je met un ventre de bonite à traîner derrière moi, on ne sait jamais..

IMGP1116.JPG

 Jean-Marc et Emile reste à proximité de l'enrée du port est, alors que moi je décide d'aller voir un peu plus loin après avoir essayer quelques descentes au jig sans succès. Le vent se renforce on dirait, et les dérives sont rapides. J'arrive sur mon spot et me positionne pour une première dérive. je ne passe pas comme d'habitude, mais les fonds sont pas mal, je décide donc de continuer ma dérive pour voir un peu plus loin. Bonne idée ! Je viens d'avoir une belle touche ! Le poisson prends du frein direct, ça à l'air sympa !! Plusieurs rushs, prises de frein, et le poisson se calme. Il arrive au kayak, c'est une belle carangue jaune, qui m'a donné du fil à retordre. Je la pèse avec ma pince, environ 10 kilos. Photo et remise à l'eau.

 

IMGP1118.JPG

 Je remonte la dérive face au vent, et il faut appuyer sur les pédales pour arriver à avancer... Les rafales de vent sont de plus en plus fortes, et la mer de plus en plus formée...J'arrive à me repositionner mais la dérive est très rapide. Nouvelle touche, mais cette fois, le poisson ne sort pas de fil. Surement une petite sériole...Mais non, c'est une petite carangue bleue de 3 kilos. Même sort que sa grande soeur.

 

IMGP1120.JPG

 Je me repositionne tant bien que mal, et je refais quelques dérives, mais même avec un jig de 230 gr, la dérive est énorme. Je change ma lanière de bonite et je prends le chemin du retour. Pas facile face au vent, heureusement le mirage drive fait des merveilles !! Je retrouve Jean-Marc et Emile à proximité de l'entrée du port, et vu les conditions, on décide de rentrer. Une bonne balade dans des conditions pas faciles, mais avec un peu de poisson, c'est le principal !!

 

 

SORTIE DU 19 NOVEMBRE

 

Ce matin, il est très tôt quand j'arrive au port de la Possession. Le jour ne va pas tarder à se lever, et il faut préparer les kayaks et les affaires. Pour chasser les bancloches, il faut être sur l'eau au lever du jour, c'est à dire 5 heures en ce moment...La pêche ne dure pas longtemps, 45 minutes à 1 h grand maximum, ensuite il est trop tard, ou alors, un coup de chance..

Christian est avec moi pour sa première sortie kayak, et Alain est venu avec son fils Arnaud pour s'habituer à son nouvel engin !! J'arrive tout de même à faire 3 bancloches, mais dur dur !! J'espère qu'on en aura assez..

IMGP1111.JPG

IMGP1112.JPG

 Je met un vif en place pour Christian, et on prends la direction du large pour jigger sur un plateau. La mer est calme pour le moment, et au  niveau des touches, c'est la même chose, même avec le vif... Christian découvre la joie de la gestion de 2 cannes en kayak, et s'aperçoit que ce n'est pas toujours facile...On continue notre balade vers le port, et les premières vagues commencent à arriver.. Comme Christian n'a pas de touche au vif, je décide de mettre un bancloche à l'eau moi aussi. Comme je n'ai pas de grosse canne, je le met sur la petite canne avec mon bas de ligne en 45/100....On verra..

On arrive sur la zone à sériole, et elles sont toujours là !! Rapidement je remonte un petit poisson de 2 kilos, mais bon une touche, ça fait toujours plaisir !! Elle repart rapidement à l'eau.

seriole.JPG

 Le vent est bien rentré et la mer commence à être difficile... C'est au tour de Christian d'être en combat !! Surement une autre sériole ? Elle est presque arrivée au kayak, et se décroche ! mince alors ?? On ne saura pas... On continue à pêcher au jig, mais ma canne se courbe ? Le frein ne déroule pas ? Je la prends en main pensant être accroché au fond ? Je tire sur la canne et remonte la dérive. Finallement, ce n'est pas le fond !! Un espadon vient de sauter à quelques mètres du kayak !! J'essaye de prendre contact, mais il a du sentir et à laché le vif...Snif ! Je discute avec Christian, et le voilà qu'il resaute à coté de lui !! Il a du prendre son vif ! C'est peut être un autre poisson ? Ce qui est sûr, c'est qu'il est au bout !! Le combat s'engage, dans une mer assez formée. Je décide de me rapprocher de Christian pour mettre les stabilisateurs, il sera plus à l'aise pour assurer le combat...Le poisson est sous le kayak, et dans un virage violent le poisson oblige Christian à mettre la canne à fond derrière lui..Malheureusement il n'a pas le temps de se replacer et c'est la casse !! Quel dommage..Le pêcheur est un peu déçu, mais content d'avoir eu de belles sensations, surtout pour une première sortie en kayak !!

La mer est vraiment formée, et ce n'est pas la peine d'insister, on prend le chemin du retour. Ce sera pour la prochaine fois...

 

La vidéo de la sortie : ici.

 

 

SORTIE DU 17 NOVEMBRE

 

Ce matin j'arrive au petit port de la Possession vers 9 heure. Jean-Marc est déjà là en train de décharger son kayak, et je retrouve Stéphane avec sa femme qui viennent de faire leur première sortie avec leur kayak flambant neuf ! Je devait venir tôt, mais j'avais du monde le soir et du coup pas motivé pour le réveil tôt :-)

C'est parti, on se met en traîne pour aller vers le point ou j'ai fais les sérioles la dernière fois. En route on rencontre les dauphins, toujours sympathique.

On attaque les dérives, mais le vent est déjà présent, et ne facilite pas la pêche.

On est parti pour séance de jig intense, et fatiguante ! j'ai une première belle touche, mais le poisson n'est pas piqué, il m'a fait une superbe tirée, ça avait l'air pas mal....

J'enchaine les dérives, et finalement c'est la bonne ! Jolie touche et prise de frein..Mais il était pas trè sérré...C'est un petite sériole de 3 kilos, toujours autant vigoureuse !!

IMGP1107-copie-1.JPG

 Jean-Marc me fait la photo, et je lui dis de me suivre pour les dérives. Le vent est de plus en plus fort, et c'est de plus en plus dur de faire des dérives correctes. Pourtant Jean-Marc enregistre sa première touche ! Malheureusement le poisson se décroche rapidement, mauvais férrage surement, mais de bonnes sensations !

Les dérives suivantes ne seront pas fructueuses. On change de secteur, mais toujours rien.. Je me remet en traîne pour rejoindre les bouées et lancer un peu mon popper. Sur la route, j'ai une belle tirée mais sans suite, dommage !! Arrivé sur zone je lance mon popper, mais personne n'est intéressé...Du coup je prends le chemin du retour.

Une bonne sortie tout de même...

 

 

SORTIE DU 4 NOVEMBRE

 

Depuis ce matin la mer est belle. Je passe quelques coups de fils pour savoir s'il y a un volontaire pour venir avec moi faire une sortie jig. Malheureusement, je ne trouve personne. Je prépare donc mon kayak et mes affaires, je mange et vers 13 h je pars de chez moi pour La Possession. Cet après midi, une seule technique, le jig. Il est 14 h et je suis à l'eau. Je me dirige vers l'entrée du port est et je commence à prospecter des coins sur lesquels j'ai touché des poissons. Je passe de spot en spot, mais toujours rien. Je vais explorer des nouveaux endroits que j'avais repéré lors de précédentes sorties, mais il y a beaucoup de fond, 140 mètres, ça commence à faire. Les conditions météos sont optimales, pas une vague, pas un souffle de vent. J'arrive même à pêcher debout sans aucune difficulté !

debout.JPG

 Le temps passe, et après 3 heures de pêche sans touche je commence à perdre espoir.. je repère un truc intéressant sur la cartographie de mon GPS, et je me dirige vers l'endroit. Les premières descentes sont encourageantes, je viens d'avoir une touche. Je me repositionne sur la dérive immédiatement, et j'ai encore une autre touche que je manque.. Mince alors ! La troisième sera la bonne ! Je viens de férrer un poisson, la canne plie bien mais pas de prise de frein, ce n'est pas très gros, mais ça se défend ! C'est une sériole d'environ 4 kilos, ça fait du bien de prendre un poisson !! Photo et remise à l'eau.

Seriole1-04_11.JPG

 Je me replace sur la dérive, et je refait un autre poisson immédiatement, c'est une autre sériole, mais plus petite. Il semblerai que j'ai trouvé le bon spot, enfin !! Je me décale un peu pour voir si plus loin c'est la même chose. effectivement, je viens de décrocher une autre touche. Je recommence, et ce coup-ci, le poisson est au bout ! Même chose que tout à l'heure, et même poisson. Photo et remise à l'eau.

Seriole2-04_11.JPG

Je refais une dérive, et rate un nouveau poisson. Il est presque 18 heure, et il est l'heure de rentré. Je passe par la bouée, donner quelques coups de popper au cas ou, mais rien. Avec ces 2 belles sérioles et ces touches manquées, finallement c'est un bon après midi !! A refaire...

 

 

SORTIE DU 31 OCTOBRE

 

Le vent est présent partout en ce moment et le choix des lieux de pêche assez limité. On part donc ce matin depuis le port de la Possession au levé du jour pour faire des vifs. Fred avec son nouveau kayak, et Jean-Marie qui voulait essayer, m'accompagnent.

IMGP0896.JPG

 Les vifs ne sont pas facile à faire, on arrive à attraper 2 bancloches difficilement, mais peut être que ça suffira... Jean-Marie et moi nous mettons un vif en place, lui en surface, et moi j'ajoute un plomb de 200 gr pour le faire descendre. En se baladant, on tombe sur un joli courant avec quelques déchets et des petits poissons qui se baladent. On essaye au jig pour voir dessous, mais rien...On continue notre route en direction du port pour rejoindre Fred qui y pêche déja. On fait quelques haltes jig, mais toujours rien.

Finallement j'ai une touche ! Joli départ, le poisson tire un peu mais se calme vite. C'est une bonite de 3-4 kilos qui arrive au kayak. Je la décroche facilement, car elle est piquée au bord de la gueule, et je la remet à l'eau aussitôt.

bonite-31_10-5-kg.JPG

 Jean-Marie remonte son vif pour voir, et se le fait voler avant d'arriver au kayak ! Dommage. On a retrouvé Fred au niveau de l'entrée du port est, on jig un peu, mais en regardant vers le nord ce qui arrive, on sait que la partie de pêche est terminée ! Le vent est rentré, et la mer est devenu très agitée... Pas la peine, c'est retour au port obligatoir.

Pour le premier poisson en kayak de Jean-marie, ce sera pour la prochaine fois..

IMGP0897.JPG 

 

SORTIE DU 27 OCTOBRE 

 

 J'arrive au port de la Possession vers 8h30. Le temps de préparer, 9 h et je suis à l'eau. Il est tard pour les bancloches...Le but aujourd'hui est de trouver d'autres vifs, et d'essayer pour voir si l y a moyen de faire du poisson avec quelquechose d'autre que les bancloches ou les pechecavales. Après un certain temps à chercher j'arrive à faire quelques capucins. Je vais tester avec ces poissons...

Capture.JPG

 Mise en place du vif et je pars doucement à la recherche de coins à jig. J'ai ajouté un plomb à mon montage aujourd'hui pour faire descendre le poisson. La mer est assez agitée mais le vent pas trop fort, c'est pêchable... J'insiste un peu, mais rien de bien violent. Juste une petite tape sans suite. De son coté le capucin se porte bien, il ne trouve pas client.. Je me rapproche du port car l'heure tourne, et il faut penser à rentrer.

Je vais faire un essai au popper à proximité de la bouée, histoire de tester ma canne, et on sait jamais... Très bonne idée, car après quelques lancés c'est la touche !! Gros demarrage...grosse sensation ! Le poisson a sondé, j'essaye de remonter mon vif pour ne pas être trop embété, et continuer le combat dans de bonnes conditions.

Finallement c'est une joli bonite de 7.5 kg qui a sauté sur mon popper de 80 gr.

bonite-popper-27_10.JPG

 Du coup je me replace et refait quelques lancés, on ne sait jamais..Vraiment un coup de chance ! Mais la pêche c'est ça !

Petite vidéo de la prise, malheureusement je n'est pas la touche car je ne m'y attendais vraiment pas et la caméra ne tournait plus...

 

 

 

 

  

SORTIE DU 14 OCTOBRE

 

Il est 5 heures et je viens d'arriver au port de la Possession. Les conditions météos ne sont pas top en ce moment, et pour les sorties, les coins abrités sont rares.. Je retrouve Alain avec son fils, Jean-Marc, et Emile qui attend l'arrivée de son pro-angler. Le jour se lève à peine et on est parti pour faire les vifs.

IMGP0852  IMGP0850

 Ce matin, les vifs sont là et j'arrive à mettre 6 bancloches au vivier et quelques barracudas. On insiste un peu, mais le soleil pointe et c'est finit. J'attrape un poisson bizarre avec des ailes ?? trop rigolo !

IMGP0854

 Je met en place mon vif, et je le met à l'eau. Le temps de ranger mon matériel, le moulinet se vide toujours. Il est en forme ce bancloche..Je prends le fil pour le freiner, mais en fait, ce n'est pas lui !! Je prends la canne et je fèrre ! Le poisson saute ? je ne sais pas trop ce que c'est ? A la Réunion ils apèllent ça un "pampe", d'après mon livre, un maquereau chevalier. Un beau poisson, très sympathique !

maquereau chevalier

Je remet un vif, et me voilà reparti. Je donne un bancloche à Alain pour qu'il essaye, car le seul qu'il avait attrapé, s'est fait attaquer ?

 Je retourne sur le secteur ou j'ai décroché le poisson au jig lors de ma dernière sortie. Je fais quelques dérives, mais rien. Le vent commence à se lever, j'espère qu'il ne va pas trop forcer. Assez en tous cas pour m'empêcher de prospecter dans les 100 mètres. Je reviens dans les profondeurs de 60 mètres. Je me met en dérive, pour jigger. J'ai un départ sur la canne au vif. Je fèrre, le poisson donne des coups de tête, mais le combat n'est pas exceptionnel. C'est une bonite d'environ 6 kilos.

bonite 6 kg Remise en place d'un nouveau vif, et je remonte face au vent pour me repositionner sur ma dérive. Je ressort la canne à jig, et je fais quelques descentes. La batterie de mon sondeur n'est pas trop en forme, je suis obligé de jouer du bouton marche/arrêt pour essayer de l'économiser. La canne à vif vient de démarrer à nouveau... Le poisson est au bout, le combat est plus sympathique que tout à l'heure, le poisson à l'air plus gros, peut être un thon ? Finallement c'est une seconde bonite de 6.5 kilos que je met au sec.

bonite 6.5 kg

 Comme le sondeur n'est pas au top, je me câle sur la ligne des 60-50 mètres et je me laisse dériver, tout en jiggant. Ma persevérence est récompensée, je viens de férrer un poisson ! Vu la défense, je pense que c'est un mérou. Effectivement c'est un joli rouge grand queue de 2 kilos passés. Vraiment un beau poisson !

rouge grand queue jig 14/10/11

Ce sera le dernier pour aujourd'hui ! Une belle matinée avec de beaux poissons, à refaire .... :-)

 

 

SORTIE DU 06 OCTOBRE

 

ce matin départ très tôt du petit port de La Possession, pour une pêche au vif. Nous sortons du port avec Jean-Marc, et une baleine très matinale est déjà en train de faire un spectacle de sauts juste un peu plus loin. Par contre, les vifs ne sont pas très coopératifs ce matin.. J'arrive tout de même à faire 2 bancloches, et des petits barracudas. On va voir ce que ça donne.

bara.JPG

 Le vent s'invite à notre partie de pêche, on s'en serai bien passé. Je met en place mon premier bancloche et je pars vers le nord. J'équipe ma canne à jig et je cherche sur le sondeur de la détection. Je remonte le vif pour voir, et j'ai bien fais car il est déjà mort.. J'ai du mal le piqué, et il a pas supporté. Bon je met en place mon deuxième bancloche et me voilà reparti. Le vent est de plus en plus génant, ce n'était pas prévu ça ! Je met les stabilisateurs pour essayer de faire du jig dans de bonnes conditions. Je reviens vers le bord pour pouvoir pêcher pas trop profond. Le vif est toujours en place et nage bien, mais personne ne veut s'en occuper ??

Je trouve un plateau de 40 mètres de fond avec de la détection. Je commence à jigger dessus, et après quelques descentes, je sens une belle tape dans le jig..J'arrête mon animation, et c'est la touche, le poisson est revenu dessus !

touche-jig.JPG

Le combat s'engage et ça à l'air plutôt sympathique. Le frein chante, et je n'arive pas trop à pomper le poisson. Il commence à me trainer, et comme le vif en toujours à l'eau, cela risque de poser problème. Je décide d'essayer de remonter le vif, mais en faisant la manip je donne du mou dans le fil et c'est la décroche !! Je suis dégouté ! Exactement ce qu'il ne fallait pas faire !! Pas facile avec une autre canne à l'eau. Jusqu'a maintenant j'avais eu des départs au vif alors que je pêchais au jig. Facile, je remontais vite fais mon jig et je prenais en main la canne à vif. Là c'était le contraire, et c'est moins évident !! Donc pour la prochaine fois, il va falloir gérer autrement... Une petite vidéo de la touche et de ce qu'il ne faut pas faire... :-(

 

 

Du coup je me replace et je tente plusieurs dérives, mais plus de touches. Je pars vers les 100 mètres  toujours en cherchant, mais le vent est trop fort pour cette profondeur, même avec un jig de 210gr. Je reviens sur le secteur de tout à l'heure, mais rien.. Même le vif se balade tranquillement sans être embêté ? Le vent est toujours présent, et je décide de rentrer. Les poissons ne sont pas encore bien arrivés....

Dommage pour cette belle touche raté, mais ce sera pour la prochaine fois...

 

  

SORTIE DU 29 SEPTEMBRE

 

Ce matin, 9h, départ du port de la possession, en direction du nord. La tactique du jour, prospecter les bordures en allant vers la Grande Chaloupe. Je commence tout d'abord par me mettre en traîne, histoire de me rendre rapidement sur le site, et ensuite je me laisserai dériver tout en pêchant, vers le port. Je voulais tenter quelques descentes au jig, mais le vent commence à bien soufler, et je laisse tomber. Je me rapproche du bord, je ne suis pas tout à fait à la Grande Chaloupe, mais ça ira comme ça...

 IMGP0829

 Je commence la prospection à l'aide d'un petit jig, que je lance, et que je ramène en lui imprimant des coups de scions. Une technique qui je pense doit bien fonctionner ici, et qui permet de prospecter plus rapiement qu'au leurre souple. Le sondeur n'indique rien de spécial dans 15 mètres d'eau. Je me rapproche du bord pour voir, mais c'est toujours pareil. Je pêche tout de même pour voir ce que ça donne.

J'ai bien fais d'insister, je viens de ferrer un poisson !! Le frein déroule, et le poisson se défend super bien. Pour moi c'est surement une carangue ! Finallement, surprise en arrivant au kayak, on dirait un bonefish ?? Un beau poisson, qui je pense doit faire dans les 5 kilos.

IMGP0832.JPG

 C'est bien un bonefish, chose rare à la Réunion, c'est un poisson qui affectionne les zones peu profondes. Là il était dans 12 mètres d'eau.. Une nouvelle espèce que je n'avais pas encore attrappée en kayak !!

Je continue la pêche, et décide de remonter face au vent jusqu'a un rocher qui émerge de l'eau. Les fonds alentours sont intéressants et accidentés. Malheureusement le vent est assez fort, et je n'arrive pas à bien pêcher. Pourtant, il me semble avoir eu une touche. Je me repositione, et j'arrive à faire un doré, ce qui me confirme que la zone est prometteuse.

dore.JPG

Il faudra que je reface un autre essai, quand le vent sera plus clément...Je continue ma dérive, porté par le vent et le courant, et en remontant mon jig, je décroche un poisson qui semblait être une permite ou quelque chose du genre ?? Il va falloir que je revienne dans la zone... Le reste de la partie de pêche se déroule sans aucune touche. Je  varie les profondeurs, mais le fond est plat et sans détection. Je trouve une autre zone sympa, un peu plus au sud, mais je n'ai pas le temps de la pêcher car il faut que je rentre.

Ce sera pour une prochaine fois.

  La vidéo du bonefish.

 

 

 

 

SORTIE DU 20 SEPTEMBRE

 

Comme la semaine dernière, c'est après avoir déposé les enfants à l'école que je pars pour la Possession. Les autres spots étant toujours ventés, pas trop le choix en ce moment...

9 heure je suis sur l'eau et Jean-Marc vient de me rejoindre. On se met en traîne, direction la pointe de la Folette pour pêcher au leurre souple et éventuellement au jig.

IMGP0824.JPG

 Après 5 kilomètres de traîne sans touche, on arrive sur la zone. Je prépare deux cannes, une avec une tête plombée de 50 gr pour pêcher en verticale, et une autre avec un leech sur une tête 20 gr. On commence en verticale dans 40 mètres de fond, pensant que la dérive allait nous faire remonter sur le plateau...Mais non. Du coup, je décide de me repositionner. Je sors la canne avec la tête de 20 gr et je commence à pêcher. Premier lancé rien. Je relance, et je vois des petites bonites qui sautent hors de l'eau, comme si elles étaient chassées ? Je continue mon animation, et c'est la touche !! Trés violente, le poisson prend du frein direct !! Je contrôle la chose et le combat commence. Le kayak est trainé, il y a du lourd au bout ! Mais avec mon bas de ligne en 45/100 et ma petite tête plombée, je ne suis pas serein...Finallement, doucement et après 15 minutes de combat, j'arrive à bout d'une superbe carangue ignobilis d'environ 12 kilos. Je rejoins Jean-Marc pour la photo.

carangue-12kg-up-20_09-leurre-souple.jpg

 je n'ai pas pris le temps de la pesée, comme je l'avais hors de l'eau depuis un moment, j'ai fais la photo et je l'ai remise à l'eau rapidement.

Entre temps, le vent s'est bien levé, et la pêche au leurre souple c'est finit pour aujourd'hui !! Ce sera pour la prochaine. On reprend le chemin du retour, toujours en traîne, mais pas de touche. On fait une petite tentative au jig, pour voir, mais les conditions ne sont pas faciles, la mer s'est formée. Du coup après un dernier essai à la traîne sans résultat, on rentre au port. Petite matinée, mais tout de même 17 kilomètres de parcourus pour 4h20 de pêche.

 

La vidéo du combat !

 

 

SORTIE DU 12 SEPTEMBRE

 

Après avoir déposé les enfants à l'école, je suis de retour à 8 heure à la maison. 8h30 je pars de la maison, 9h30 je met le kayak à l'eau au petit port de la Possession.

mise-a-l-eau.JPG

 J'ai pris une canne avec une mitraillette pour essayer de faire quelques vifs, mais je pense que ça va être dur... J'arrive à faire des poissons, mais pas de bancloches... Des bourses, des capucins, des jobfishs.. Je décide de me mettre en traîne pour essayer de faire un thon banane. Je fais un essai avec 2 cannes, une avec mon flashlinow 180, et l'autre avec un LDS 180 de chez Hiro. Me voilà parti en direction de la pointe de la Folette.

Quelques minutes plus tard, la canne avec le flashminow donne un a-coup? Bizarre... Je relève la canne, et ce que je craingnais est bien arrivé ! Je me suis fais couper !! Mon leurre fétiche avec lequel j'avais attrapé mon premier espdadon...sniff !!!

je remonte un autre leurre, un shadrap de Rapala, et je continue ma route. Je voulais allé jusqu'a la pointe pour pêcher aux leurres souples, mais je vois au loin que c'est pas mal agité.. De toute façon, je n'ai pas le temps d'arriver au bout, la canne avec le leurre Hiro vient de partir !! j'accélère pour le ferrage, et je tente de relever l'autre canne. je m'aperçois rapidement que ce n'est pas une bonne idée de mettre deux cannes....

Finallement j'arrive à relever l'autre canne, et le combat s'engage. C'est lourd et ça donne des gros coups de tête. Le poisson monte rapidement en surface, et je m'aperçois que c'est un thon jaune, mais un très joli thon jaune !!

thon-jaune-decroche-12_09.JPG

 Par contre, il est pas d'accord !! Il fait deux ou trois rushs et repart de plus belle !! Il est sous le kayak et je n'arrive pas à le monter. Finallement dans une dernière tirée, il arrive à se décrocher... Dommage, je l'estime aux environs de 20 kilos.

Du coup je repars et je refais un tour dans le secteur pour voir, mais rien. Je fais une pause et je fais des essais au jig. Mais rien de plus, ce sera la seule touche.

Une petite vidéo du combat.

 

 

 


SORTIE DU 13 AOUT 

 

Comme la sortie précédente n'a pas été fructueuse, nous décidons avec Cédric de repartir, mais de prendre la direction du nord, pour pouvoir pêcher l'épave au jig et au vif. En sortant du port on rencontre Malik qui lui aussi retente une sortie. Rapidement le vivier est bien garni, je me permet même de donner 3 vifs à Fabien et Marc qui n'arrivent pas à en faire. Quand tu as la bonne mitraillette, forcement c'est mieux !

traine.JPG

En arrivant à proximité de l'épave, un bateau de plongeur est en attente, on décide de poursuivre vers le nord en attendant un peu. On met en place les vifs et on se déplace tranquillement. Oui mais le vent en décide autrement. La mer se creuse sérieusement, et les vagues sont de plus en plus grosses...J'ai un premier départ sans suite, juste le bancloche bien amoché, et de son coté Cédric se fait couper le sien, en deux...

Etant donner l'état de la mer de plus en plus grosse, on décide de faire demi-tour et de reprendre le chemin du port.

agitee.JPG

Une fois passè la pointe, la mer se calme un peu. je dis à Cédric qu'on devrait essayer de pousser jusqu'à l'autre bouèe. Pour y être plus rapidement, on se remet en traîne. Les conditions sont meilleurs. Une fois sur place on remet les vifs, moi en surface et cédric ajoute un plomb pour faire descendre le sien.

Quelques minutes plus tard le frein du moulinet de Cédric se déclenche. Il prend la canne et pense être accroché. Il remonte en direction de la ligne, alors que moi je me laisse dériver en l'attendant. Je sens un truc bizarre...Effectivement, l'espadon vient de sauter !!!

saut-kayak.JPG

J'engage le combat, alors que Cédric tire fort pour essayer de se décrocher et venir me filmer. Oui mais voilà, un espadon vient de crever la surface, il est lui aussi en prise !! C'est énorme, un doublé d'espadon voilier !!

Le mien s'en donne a coeur joie, il saute dans tous les sens !!

saut5.JPG

Le combat se déroule bien, et rapidement l'espadon arrive au kayak sur le coté. Trop rapidement... J'ouvre le pick-up pour libérer de la tension, mais malheureusement le tresse s'enroule autour du scion. Le poisson passe sous le kayak, et c'est la casse !! Je suis déçu, mais l'espadon était cuit, et comme Cédric est encore en combat, je ne sais pas ce que j'aurai fais de ce poisson ? C'est aussi bien comme ça.

espadon-au-kayak.JPG

Je me dirige vers Cédric pour le filmer, et l'aider comme je peux. Après 20 minutes de combat intense, il arrive à se saisir du rostre, c'est gagné !!

IMGP4724.JPG

Après une séance photo de l'espace, et avoir réussi à mettre à bord l'espadon, on se dirige vers le port. Après de telles émotions, ce n'est pas la peine de continuer à pêcher...

Le pro-angler est vraiment adapté pour la capture de gros poissons, et pour l'espadon, on peut même le ranger facilement... (pesée aproximative, 35 kilos)

IMGP4734.JPG

 

 

 

SORTIE DU 12 AOUT

 

Ce matin on sort à 3 kayaks depuis le port de Saint-Gilles. Cédric avec le pro-angler, Magali sa femme avec le révolution, et Maël et moi sur le biplace, l'oasis.

  

IMGP4623.JPGIMGP4603.JPG

Après avoir fait quelques vifs que Magali se fait un plaisir de transporter, on se dirige en traîne vers la passe de l'ermitage. Après 30 minutes de navigation on est presque arrivé, lorsque ma canne de traîne enregistre un départ. Je prends la canne et la fait passé à Maël, mais rapidement il semble que le poisson se soit décroché ? Je ramène le leurre, mais finalement le poisson est toujours la, il devait revenir vers nous ! Maël engage le combat, c'est dur mais finalement c'est un thon banane de 7 kilos qu'il attrape. Il est tout fier avec son poisson...

IMGP4613.JPG

On entre dans le cone de la passe de l'ermitage ou la pêche est autorisée. Cédric veut essayer au leurre dur et Maël au leurre de surface pour les carangues. C'est Cédric qui a la première et la dernière touche, car malheureusement il se fait casser par une belle carangue. Quelques sensations tout de même !! On fait un essai au leurre souple rapide, mais rien, Cédric décroche juste un poisson.. Il a pas de chance.. On met en place les vifs et on reprends le chemin du retour tranquillement. On fait quelques essais au jig lorsque l'on a de la détection. Finallement cette technique va payer, car Cédric va faire un petit rouge grand queue de 1.5 kg au jig. Son premier vrai poisson de la réunion !!

IMGP4632.JPG

On continue notre navigation vers le chemin du retour toujours avec des vifs, mais pas de touches. Ce sera pour la prochaine fois...

  

  

SORTIE DU 31 JUILLET 

 

Il est 5h45 et je viens d'arriver au petit port de la Possession. Jean-Marc arrive lui aussi. La mer est assez agitée ce matin, de la houle assez forte. On décharge les kayaks tout de même. C'est au tour de Ulrich et de Gino d'arriver, avec un K-largo et un prowler13. On est déjà prêt et on leur donne un coup de main. Bertrand arrive aussi avec son K-largo, on attends le jour pour voir l'état de la mer. Ca à l'air pas trop mal, on est parti à la recherche des vifs.

IMGP0595.JPG

Rapidement j'arrive à faire des bancloches et des carangues. La courant est très violent ce matin, et nous dérivons rapidement. Du coup on a du mal à rester sur la zone à vifs. On insite un peu, mais plus rien. Il est temps de se mettre en mode vif. Je passe à Ulrich un vif et lui montre le montage. Jean-luc et sa femme nous ont rejoint avec leur Oasis. Nous sommes 6 kayaks sur l'eau ! Pas mal.

 IMGP0596

On se dirige vers le port est. En arrivant au large de la bouée blanche je trouve une détection. Je descend ma mitraillette pour voir, mais je n'ai pas le temps d'arriver en bas, la canne au vif vient de partir !! Je remonte vite l'autre canne et je fèrre. Le poisson à sondé...Après quelques minutes, je remonte une jolie bonite de 6 kilos.

IMGP0601.JPG

Je remet un vif et je reprends la route tranquillement dans la houle. Mon téléphone sonne. Je fais une pause et prends l'appel. J'ai une grosse tirée sur le vif puis rien...Je remonte et mon bancloche est mort, bien éraflé !

Jean-Luc et sa femme tournent dans le secteur. Je lui propose de mettre un vif pour voir si ça veut mordre. Alors que je suis en train de lui préparer un montage, j'ai un nouveau départ !! Je fèrre et le combat commence. Ca tire fort, et c'est une autre bonite un peu plus grosse, 7 kilos.

IMGP0603.JPG

Je me rapproche de nouveau de Jean-Luc et j'arrive à lui mettre en place un vif. On se dirige vers le port toujours. La bas je retrouve Jean-Marc qui n'a rien fait, alors qu'Ulrich et gino prospectent le zone. Bertrand lui est plus bas. Il a manqué 2 touches au jig, surement des thons bananes et il a fait une petite sériole. Je cherche le plateau de 40 mètres pour essayer au leurre souple. Je n'ai pas le temps de faire beaucoup d'animations et j'ai un nouveau départ sur le vif. Je fèrre, c'est lourd, mais ça lache..Je ramène mon bas de ligne sectionné ! Les thons bananes sont là ! Je remet un hameçon et un vif. De retour sur le plateau, nouveau départ et même résultat !! Arff....

Je remet mon dernier vif, et du coup je vais les tenter au jig. Mais le vent commence à se lever sérieux, et je rends les armes.

Retour au port ou tous les autres sont déjà rentrés.

Bonne matinée avec 5 touches au vif, 2 poissons, un raté et deux coupes net.

 

 

SORTIE DU 19 JUILLET

Sortie depuis le port de St Gilles vers 7 heures pour une pêche au leurre souple passe de l'Ermitage. Je met deux cannes en traîne, et je suis parti.

stgilles 19 07

45 minutes plus tard j'arrive à la passe ou je retrouve fred en train de pêcher. Je remonte mes cannes et je prépare ma canne à leurre souple. Je me positionne et je lance. premier lancer et j'ai ma première touche !! C'est un petit rouge qui arrive au kayak, environ 1.5 kg. Je le décroche et je le remet à l'eau. Ca commence bien !!

rouge 19 07 1.5kg

Je continue à prospecter, et je me fait couper deux leurres sans pouvoir faire quelquechose.... Puis c'est le calme plat. Des bateaux de plongeurs sont arrivés et je me décale vers le large. Malheureusement sans trop de succès. Vers 10h45 je reprends le chemin du retour, car je dois rentrer de bonne heure.

Petite sortie mais avec un poisson tout de même.

 

SORTIE DU 13 JUILLET 

 

Départ tôt ce matin depuis le petit port de la Possession avec l'ami Fred. Les temperatures ont bien baissés et ce matin il faut être motivé pour se mettre à l'eau !! Je pars à la recherche des bancloches.... Mais ce matin, ils ne sont pas facile à trouver. J'arrive tout de même à en faire un, ainsi qu'une petite carangue. Je rejoins Fred resté à la boué à pêcher en palangrote pour lui expliquer mes intentions de ce matin. Comme le vivier n'est pas vraiment plein, je décide de partir en traîne vers La grande Chaloupe. Une fois la-bas, je commencerai à pêcher au vif et a chercher de la détection pour pêcher au jig. Comme d'habitude quoi.... Il est 8h10, et nous voilà parti en direction du nord.

IMGP0526

La mer est belle et en appuyant sur les pédales, 50 minutes plus tard je suis en face de la grande Chaloupe. je remonte les cannes et prépare mon montage au vif. Je me positionne Dans la bande des 50 mètres et je met à l'eau mon unique bancloche. Quelques minutes plus tard, c'est le départ...Mais rapidement la ligne est molle. L'hameçon est toujours la, c'est la tresse du montage catalina qui a été sectionnée. Je refait le montage et je met la carangue, car je n'ai pas d'autre vif. Je cherche Fred, qui est resté à la traîne.. C'est le cas de le dire ! Justement mon téléphone sonne, et c'est lui qui me cherche. je racroche vite, car je viens d'avoir un départ. Je saisi ma canne, laisse faire un peu, et je fèrre !!

C'est lourd !! et effectivement, je vois l'espadon qui saute devant moi !! Le combat s'engage, mais pour l'instant c'est le poisson qui me tracte. Il se rapproche du kayak, mais finallement s'enerve et repart en sauts !!

saut-espadon2.JPG

Il saute tellement qu'il me passe sur le coté droit et finit à l'arrière. Je braque à fond pour garder le contact et me remettre face à lui. Heureusement il est bien piqué. Il ne se laisse pas faire, il tourne en rond à coté du kayak, et du coup moi aussi ! Il refait quelques rushs, mais il commence à être fatigué.

espadon-13_07.JPG

Je l'approche du kayak, et je saisi le bas de ligne. malheureusement avec une mauvaise manip de ma part j'oublie de laisser du mou dans la canne et je casse le scion. Je saisi le rostre et arrive à le maitriser. je prends ma pince et je coupe le bas de ligne. L'hameçon est planté assez profond, et ça ne sert à rien d'essayer de le décrocher. Il s'en débarassera tout seul. Je réoxygène le poisson, et je le lache.

Le voilà reparti !!!

Un beau combat, avec un magnifique poisson. Je l'estime à environ 30 kgs. A quelque chose prêt la même taille que le premier.

IMGP0542.JPG

 Fred arrive alors que je viens juste de relacher l'espadon. Dommage il aurait bien aimé le voir. On reprends la direction du port, en cherchant de la détection au sondeur. On fait quelques essais au jig, mais sans touche. Finellement je repars en traîne car le port est encore loin. Je tombe sur une superbe détection qui me fais penser à des bancloches. Je descends ma mitraillette, et j'avais raison. je fais 3 bancloches alors qu'il est presque midi !! Je remet un vif et j'en donne un à Fred. On reprend notre chemin à petite vitesse. Fred à un départ.. Je reste à coté de lui, pour voir, et moi aussi j'ai un départ. Pour moi, plus de vif, pour Fred plus d'hameçon !! Je remet un vif et on repart. Fred lui accélère pour retourner pêcher dans son coin. finallement, pas d'autre touche, on rentre au port.

Superbe matinée, avec un très beau poisson, et de très belles images.

 

 

 

SORTIE DU 29 JUIN 

 

C'est après 15 jours sans sorties à cause d'une météo excécrable, fortes pluies et mer démontée, que je peux enfin remettre les kayaks à l'eau ! C'est avec Stéphane que nous nous retrouvons ce mercredi matin au petit port de la Possession. Après un petit breifing, on est paré pour le départ. Direction le spot à la recherche des bancloches.

 

IMGP0498 

Ce matin, ils ne sont pas facile à attrapper. J'arrive tout de même à en faire 7. Stéphane a préparé son montage, et nous voilà en action de pêche. Rapidement, j'ai un premier départ, et rapidement également, je me fais coupé !! Les thons bananes sont dans les parages... Je décide de mettre mon bas de ligne avec un avançon en acier. Quelques minutes plus, j'ai une tiré sur la canne, et plus rien ? Le vif s'est fais croqué, et la tresse qui me sert à fixer le poisson a été sectionnée au ras de l'hameçon ! Malin... Je garde mon avançon acier pour voir.

C'est au tour de stéphane d'avoir un départ, mais pour lui aussi c'est une coupe net !! Il décide de tenter la traîne. Le choix est judicieux, quelques minutes plus tard je vois un poisson sauter derrière le kayak ! Il est en combat !

IMGP0499

C'est un thon banane, qui chose rare a sondé ?  après quelques tours autour du kayak, le poisson arrive en surface, c'est un beau poisson qui doit faire dans les 8 kg je p

ense.

IMGP0502

Une petite vidéo du combat..

 

 

 

Du coup Stéphane continue à faire de la traîne. De mon coté je cherche à jigger un peu, mais sans succès. Mon vif ne trouve pas preneur. Je change mon hameçon, et je repasse direct en fluorocarbon. Quelques instants plus tard, joli départ ! Je laisse faire, mais c'est trop tard !! C'est une fois de plus coupé !! Il va falloir que je trouve une solution.

Stéphane de son coté vient de mettre à bord une jolie bonite, dans les 6 kgs. Sympathique !!

IMGP0503

 

La fatigue commence à se faire sentir pour Stéphane qui a des nuits courtes en ce moment, car il vient d'être papa...

Je reste un peu, je fais de la traîne, du jig, je met mon dernier poisson mort, mais rien..

Il est l'heure, je rentre au port, au Stéphane m'attends. Une bonne matinée ! 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : La pêche en kayak Hobie
  • La pêche en kayak Hobie
  • : Ma passion la pêche, et plus particulièrement la pêche en kayak. l'objectif est d'arriver à attrapper tous les poissons en kayak !!
  • Contact

Dernière vidéo

                                                                   

Recherche