Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 15:07

 

Dans cet article, je vais essayer de vous expliquer, ma technique pour attraper les vifs qui ensuite servent à pêcher, les thons, et autres poissons. Les vifs que je recherche en particulier, ce sont les bancloches, car pour moi, c'est le meilleur des vifs. On peut aussi prendre du pêchecavale, ou du cappucin.

 

bancloche-2bc633d.jpg  selar-crumenophthalmus-26222.jpg

               Bancloche                                   Pêchecavale

 

On va d'abord commencer par le matériel nécessaire. Le plus important, c'est le sondeur. Si vous n'avez pas de sondeur, alors je ne peux rien pour vous !! Quand je vois les petits canots pêcher sans sondeur, je leur tire mon chapeau. Ils se mettent en dérive sur une zone qu'ils connaissent, en espérant tomber dessus. Moi j'utilise le sondeur à fond, car je recherche en permanence la moindre détection, et je ne pêche pas si je n'ai pas ce qu'il faut sur l'écran. la deuxième chose qu'il vous faut, c'est un vivier. Ces poissons sont très fragiles, et ils ont besoin d'une eau renouvellée en permanence. A vous de trouver la bonne solution pour les conserver, moi j'utilise le vivier de chez Hobie. Il est complètement autonome, car il possède sa propre batterie. Il utilise les trous à l'arrière du kayak ou vient se positionner normalement le chariot de transport. Le tuyau relié à la pompe du vivier, vient aspirer l'eau, et le trop plein se vide par l'autre trou. Sa batterie lui permet de tourner en permanence pendant plus de 8 heures !

 

IMGP2198.JPG

 

La troisième chose, très importante, avec quoi les attraper ces fameux bancloches. j'utilise des mitraillettes que l'on trouve dans tous les bons magasins de pêche. Attention, il ne faut pas prendre n'importe lesquelles, toutes ne fonctionnent pas bien. Il faut des hameçons pas trop gros, et avec des petites choses brillantes. Voici un exemple de mitraillette qui fonctionne très bien.

 

IMGP2196.JPG

 

Il ne faut pas hésiter à mettre un plomb assez lourd pour que la mitraillette descende rapidement, et aussi pour eviter que les poissons se décrochent. Si vous avez plusieurs poissons pris sur la mitraillette, ils soulèvent facilement le plomb. Il a aussi pour role de faire l'autoferrage, quand il descend, il fèrre automatiquement les vifs. Le poids minimum, je pense 100gr, mais si on pêche profond, on peut mettre 150 gr.

Maintenant la technique en elle même. Le premier point, il faut partir de bonne heure !! Les bancloches mordent essentiellement au levé du jour. Quand le soleil est trop haut, c'est foutu ! Il arrive parfois d'arriver à en faire en pleine journée dans des profondeurs plus importantes, mais c'est souvent très difficile. Je me rends sur une zone que je connais, et sur laquelle j'ai déjà attrapé des vifs. Sinon, il faut rechercher les bonnes zones, et avant de les trouver, il y a pas mal de prospection. Une fois sur la zone, je reste en mouvement en permanence, et je tourne pour trouver de la détection au sondeur. A savoir que les bancs de bancloches se situent en général proche de la surface. On peut en trouver sur le fond, mais la plupar t du temps ils naviguent entre 10 et 20 mètresd e profondeur. le but du jeu est de trouver quelque chose qui ressemble à ça !

 

S00097.PNG

 

Sur la partie gauche, on vois bien le banc de bancloche qui navigue dans une profondeur autour de 10 mètres. La densité est très importante sur cette image, et normalement si on descends notre mitraillette la dedans, elle doit s'arrêter toute seule, avec des poissons au bout !  On voit également de la détection sur le fond, difficile de dire ce que c'est. Ce qui est sur, c'est qu'il ne faut pas rester dandiner sur le fond longtemps. Si vraiment il s'agit de poissons, vous devez avoir la touche rapidement. Sur la partie droite, la partie GPS, on voit bien que je me suis rendu sur un point que je connais, et ensuite j'ai tourné dans la zone pour trouver les poissons. Une fois qu'on a cette belle image au sondeur, il faut descendre la mitraillette, tout en controlant la descente. Le but est de stopper en plein milieu de la détection, et de dandiner avec des gestes très amples. Je pêche pick-up ouvert, et je controle en permanence avec la tresse entre les doigts. Le top, c'est de voir au sondeur la mitraillette qui descend, et on peut ainsi dandiner à la bonne hauteur. Donc en gros, je commence la descente, et je stoppe, en dandinant la mitraillette surplace. Puis je continue la descente, et je bloque à nouveau, et ainsi de suite. Si la mitraillette est trop basse, je remonte assez rapidement, et il arrive souvent que les poissons suivent la remontée et se prennent aux hameçons.

je vous invite à jetter un coup d'oeil sur une petite vidéo que j'ai fais spécialement, c'est souvent plus facile qu'un long discours ! Normalement si vous avez tout bien lu et tout bien vu, vous n'avez plus d'excuses !!Vous devez attraper des vifs !!

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Thintin
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La pêche en kayak Hobie
  • La pêche en kayak Hobie
  • : Ma passion la pêche, et plus particulièrement la pêche en kayak. l'objectif est d'arriver à attrapper tous les poissons en kayak !!
  • Contact

Dernière vidéo

                                                                   

Recherche